🌩☀️ 🌧Les Émotions🌪 🌈 💖


Blog, En mode philo, psycho, socio... / vendredi, avril 3rd, 2020

Aaaah les émotions!😣…Quel sujet délicat à aborder, que je trouve encore très tabou aujourd’hui, aussi bien dans la sphère personnelle que professionnelle.

Heureusement, l’éducation émotionnelle prend progressivement sa place, nous aidant à mieux nous comprendre et mieux comprendre les autres, permettant ainsi d’avancer pour le bien être de tous.

J’espère alors que toutes les générations confondues sauront davantage composer avec leurs émotions, tout en les exprimant aisément.

En tout cas, il y a tellement de choses à dire que je ne sais même pas par quoi commencer. Et que bien sûr un seul article ne suffira pas😁. C’est pourquoi j’ai choisi de vous le proposer en plusieurs parties.

La 1ère chose qui me vient à l’esprit c’est: 

Comment s’y prendre pour composer au mieux avec nos émotions quand nous n’avons jamais appris à le faire? Quand nous n’avons jamais reçu d’éducation émotionnelle? Quand nous ne savons pas ce qui se cache véritablement derrière le mot « émotion »? Quand nous ne savons pas décrypter nos sensations physiques et ce qu’il se passe à l’intérieur de nous?

Quand nous ne savons pas nommer notre émotion, l’accueillir, et l’accepter pour continuer d’avancer? Quand nous ne savons pas mettre en place l’action qui saura l’apaiser? Quand notre vocabulaire émotionnel est limité?…

Alors comment faire pour déjouer l’inhibition ou les crises de colère qui se créent face aux incompréhensions de nos émotions? Sans les nommer et sans les comprendre, comment est-ce possible de vivre en paix avec elles? Comment pouvoir les exprimer aisément et sans tabou? Et surtout, face à cette méconnaissance de soi et de ses émotions, comment est-ce possible de vraiment les gérer?

Voilà ici des questions que j’étais incapable de verbaliser avant de faire mon « burn-out ». Heureusement, cet évènement guidé grâce à mes émotions_certes brutal et imprévu_m’a forcé à m’arrêter. J’ai alors pu ENFIN PRENDRE LE TEMPS pour faire une vraie et longue introspection. Je me suis intéressée + profondément au sujet, et j’ai véritablement écouté mon corps. Ainsi, je me suis confronté à « mes »* émotions, pour mieux les comprendre. Il y a encore tellement de choses à apprendre, mais les 1ères connaissances déjà acquises ont été vraiment libératrices. 

* « mes » car OUI toutes ne « m’appartenaient pas »

C’est grâce à ce vrai temps d’introspection_qui nous pousse à se recentrer sur soi et être à l’écoute de nos sensations_que de nombreuses prises de consciences surviennent et qu’un vrai changement s’opère.

Évidemment, je ne me prive pas d’être en colère, d’avoir peur,  et de ressentir tout une gamme d’émotions. La seule et véritable différence aujourd’hui, c’est que je les accepte et m’autorise à les vivre pleinement. Je ne me juge plus à propos d’elles, sachant désormais qu’elles sont un puissant GPS.

De +, j’apprends à me délester de nombreuses émotions qui à mon sens n’ont pas lieu d’être. De ce fait, je ré-apprends à me connecter principalement aux émotions primaires. Celles-ci répondent davantage à mes véritables besoins et me permettent d’être + légère.

Lors de cette longue période que j’ai décidé de m’octroyer, loin du tumulte et du monde extérieur, j’ai vraiment pu intégrer le fait que nous vivions une course constante contre la montre. J’ai aussi intégré que nous étions sans cesse soumis à la pression, la performance, la compétition, la productivité, la comparaison, etc., ne laissant guère de place à l’écoute et la compréhension de NOS émotions. 

Ces dernières que l’on réprime en permanence « faute de temps », finissent donc souvent par provoquer une communication médiocre voir même l’absence totale de communication. Tout ceci génère alors de nombreux conflits, aussi bien dans la sphère personnelle que professionnelle**.

Et ne consacrer aucun temps pour cela, c’est vivre avec un cocktail d’émotions pouvant avoir de graves conséquences sur notre physique et notre mental.

**évidemment, d’autres facteurs rentrent en compte comme notre perception et le choix de nos règles; mais çà c’est encore un autre sujet😁😉.

J’ai pu aussi faire le constat que notre monde moderne est générateur et créateur d’un grand nombre d’émotions, qui polluent excessivement notre monde intérieur.

Cet excès d’émotions, dues _entre autre_aux surplus d’informations, à cette course effrénée, et à de nombreuses injonctions, augmentent notre fatigue émotionnelle, qui se transforme alors en fatigue physique.

Ayant tendance à s’identifier à ces émotions_allant jusqu’à croire qu’elles font partie intégrante de notre personnalité_nous créons alors en nous énormément de blocages.

Ces émotions qui nous maintiennent constamment dans notre mental et nos pensées, nous empêchent alors: de vivre pleinement, de nous connecter à notre corps et ses sensations, et d’être vraiment nous même en toutes circonstances.

Enfin, pour finir cette 1ère partie, je vous invite à télécharger gratuitement La Palette des émotions, que propose Clotilde Dusoulier. Cette liste de 1000 émotions possibles, réparties en 11 catégories vous aidera à mieux décrire vos ressentis, et enrichir votre vocabulaire émotionnel.

Et pour celles et ceux qui ont envie d’aller un peu + loin, je vous invite également à écouter le podcast N°115 de Change Ma Vieintitulé « Développez votre vocabulaire émotionnel ».

Je vous dis donc à très bientôt pour la prochaine partie.

En attendant, n’oubliez pas de prendre soin de vous, de prendre le temps et surtout d’être à l’écoute de vous-même!😘

Hass💛

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *